Cameroon News

196 Millions FCFA pour booster une cacaoculture durable à Mindourou

La cérémonie de signature d’une convention de financement du projet FEXTE cacao entre le MINADER, l’ AFD et PALLISCO a eu lieu ce vendredi 26 mars 2020.

Une véritable aubaine pour le cacao camerounais de redorer son blason sur le marché international. Le projet a pour ambition, à travers un dispositif pilote déployé en périphérie des concessions forestières de Pallisco, de définir des modalités de collaboration entre forestiers et sourceurs chocolatiers, privilégiant une démarche d’approvisionnement au plus près des cacaoculteurs, et accompagner en ce sens par un dispositif public d’appui et de conseil agropastoral, le PCP-ACEFA. L’ objectif est également de promouvoir un cacao de qualité, certifié 0 déforestation et source de revenus pour les producteurs.

Ce projet pilote s’inscrit dans les initiatives relatives à la récente adoption par le Cameroun de la feuille de route « Cacao 0 déforestation ». Ce cadre d’action permet à l’État, aux opérateurs privés de la filière, aux partenaires internationaux, et à la société civile de s’engager à travailler ensemble pour la production et la commercialisation durable du cacao, la préservation et la réhabilitation des forêts et l’inclusion des communautés productrices.

Le Cameroun et la France ont un partenariat historique dans l’appui et le soutien au développement du secteur rural. Depuis près d’une décennie et notamment à travers le contrat désendettement et de développement, ce sont près de 200 Milliards de FCFA qui ont été investis dans des programmes agricoles. Les retombées de cette coopération contribuent efficacement à la lutte contre le chômage en milieu jeune à travers des dispositifs de conseil agropastoral, une formation de qualité et le financement des microprojets.

MANGUELLE MOUALAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *