Cameroon News

4e édition du salon du mobilier «Made in cameroon» – Zoom sur la promotion du bois d’origine légale et des produits forestiers non ligneux

En prélude à cet évènement qui se tiendra du 29 juin au 6 juillet 2021 au palais des congrès de Yaoundé, une conférence de presse a été organisée ce 2 juin 2021 à Yaoundé par les promoteurs.

Exposer des produits du bois d’origine légale et introduire quelques essences peu connues pour réduire la pression sur certaines essences en voie d’extinction car surexploitée, c’est dans cette optique qu’Artisan au féminin et ses partenaires entendent organiser cette 4e édition du salon du mobilier « Made in cameroon ».

Contribuer au développement de l’industrie de la transformation du bois au Cameroun ; de couvrir les réalisations des entreprises camerounaises de la 2e, 3e et 4e transformation du bois ; exposer et vendre les produits issus du bois d’origine légale et d’essences peu connues ; amener les femmes dans les métiers du bois ; susciter la créativité à travers un jeu concours a l’échelle nationale sur le thème « convention sur le changement climatique » et enfin montrer le lien entre secteur forestier et la contribution déterminée nationale tels sont les différents objectifs recherches par les organisateurs de ce salon.

Organiser par l’association à but non lucratif dénommée artisan au féminin, qui promeut entre autre l’autonomisation de la femme a travers les formations dans les métiers du bois, l’on a appris de la présidente Helene Mapoko Engohe que rendu à ce jour plus d’une cinquantaine de femmes ont été formées au métier et que plus d’une centaine ont pu se lancer dans l’entreprenariat dans ce secteur. Elle encourage d’ailleurs les femmes qui hésitent encore à se lancer à pouvoir rejoindre cette dynamique positive, « Depuis quelques années, on n’osait pas imaginer les femmes dans les métiers de bois, mais elles y sont de plus en plus, même dans la transformation des scieries elles sont présentes. On peut en tant que femme sortir du chômage en travaillant du bois. Pour celles qui estiment que l’accompagnement est moindre, c’est un leurre parce qu’il y en aura jamais assez. Tout vient d’abord de la volonté de faire avant d’attendre ce qui vient des autres(…). », A-t-elle soulignée.

Considéré comme un levier important de l’économie camerounaise, le secteur de la transformation du bois apparait de nos jours comme l’une des plus grandes activités génératrices de valeur ajoutée. L’autre innovation majeure de cette 4e édition du salon du mobilier est l’appui du ministère de la faune et de la forêt, mais aussi de la Grande-Bretagne, représenté à cette conférence de presse qui révèle le mobile de leur accompagnement, « Nous sommes fier de soutenir cet évènement. C’est un excellent exemple de développement de chaine de valeur made in cameroon, les efforts et les activités des petites et moyennes entreprises, et les organisations de femmes sont cruciales pour la croissance économique. », Indique Paul Sinister, conseiller of british high commission.

Rappelons que cinq articulations meubleront ce salon, d’abord l’exposition vente (du 29 juin au 4 juillet) ; l’ouverture solennelle le 30 juin ; la démonstration du savoir-faire des femmes artisanes dans les métiers du bois ; des colloques sur les thèmes de changement climatique, bois légal, marché intérieur du bois… ; remise des attestations aux femmes en fin de formation le 6 juillet 2021 et dans la foulée les résultats du concours.

Myriam DJAMEN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *