Cameroon News

Art musical – LA F LE SAO exalte le Mbolé

De son véritable patronyme José Landry Anaba, ce jeune camerounais vient une fois de plus de mettre sur la scène musicale « au pas », un titre fort évocateur en hommage à l’armée camerounaise.

Ce nouveau rythme musical urbain qui depuis quelques années déjà était plus dansé dans les veillées funèbres de la cité capitale monte d’un cran de plus en plus. Rappelons que le Mbolé est né il y a 20 ans dans les bidonvilles de Yaoundé, et est à l’origine un rythme musical qui se danse lors des veillées funèbres afin d’animer la soirée. Depuis 2016, LA F LE SAO autrement connu sur le surnom « le sentimental », s’est fait découvrir par les mélomanes avec son titre « Qui n’est pas au pas », qui sera très apprécié et repris par d’autres artistes.

Etant toujours engagé dans les Forces de Défense et de Sécurité, LA F LE SAO a rendu hommage aux valeurs de soldats tombés sur le champ de bataille en écrivant la chanson « Minute de Silence » en 2016. Il faut noter que l’artiste LA F LE SAO arbore en lui multiples casquettes dont celle « d’homme en tenue » (dans l’armée de l’air). Etant engagé dans l’armée camerounaise (il reçoit une formation de 2009 à 2011) il obtient notamment du Ministère de la Défense (2013), l’autorisation de poursuivre sa passion artistique.

Celui qu’on surnomme à cette époque LA F LE SAOUDIEN sort son premier single intitulé IBAP-ILE en 2014. Dans sa jeunesse l’artiste du Mbolé commence ses classes dans le rap, où il fait la connaissance de DJ Kessy d’où un groupe groupe nommé « Corrector » verra le jour. Un maxi single « Correction » voit le jour suite à cette collaboration. LA F LE SAO abandonne le rap pour se consacrer sur le Mbolé, qu’il affectionne tant.

Avec une discographie variée, on lui connait des titres signés par ANABA Productions tels que : Bouche-Bée (sorti en 2017), War-man (2017), Piétiner (2019), Donne ma part (2019), Stop Corona (2020) ou encore ça ne ment pas (2020).

Le 18 mai 2021, il s’est produit au lieudit « Le Napoléon » à Yaoundé, après avoir signé un partenariat de 3 mois avec le réalisateur, promoteur et Manager d’artistes Ben VALLS le 10 mai 2021. Il est donc programmé plusieurs sorties de l’artiste dans les autres régions du pays ceci dans le but valoriser l’art du Mbolé.

Jean-Claude KENDEG

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *