Cameroon News

Auto-emploi et autonomisation des jeunes – Howash Sarlu s’accorde avec le gouvernement

Dans l’optique d’autonomiser les jeunes pour s’auto-employer, l’entreprise Howash Sarlu a paraphé ce 24 mars 2021 un accord de partenariat avec le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (Minjec), le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (Minefop) et le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa). Ladite cérémonie était présidée par Mounouna Foutsou, Minjec.

Bien que des efforts sont faits de jour en jour pour que la jeunesse camerounaise soit une jeunesse forte, il n’en demeure pas moins qu’il y a toujours beaucoup à faire sur plusieurs plans notamment celui de l’emploi. Le fer de lance de la Nation camerounaise étant à plus de 45% de la population âgé entre 15 et 40 ans, il y a un grand travail à faire pour que ceux qui ne seront pas retenus dans les différents concours administratifs qu’ils puissent s’auto-employer. L’auto-emploi est avantageuse dans le sens où la richesse est créée est génère également d’autres emploi direct et indirect. Du coup, cette tâche difficile n’encombre pas seulement à l’Etat. Les bailleurs de fonds et les particuliers doivent aussi s’y mettre afin d’adjuver les actions de l’Etat.

Étant une entreprise 100% camerounaise ayant à sa tête un camerounais du nom de Sylvain HONANG, elle est une société qui s’illustre dans son initiative nommée « Green Initiative ». Elle s’inscrit parallèlement dans le domaine de l’entrepreneuriat jeunes à travers l’auto-emploi et l’autonomisation des jeunes afin de lutter contre la pauvreté. Son projet entend ainsi remédier aux difficultés rencontrées dans le lavage des véhicules au Cameroun et a spécifiquement pour objectif de rendre disponible l’accès des populations locales aux services de laverie mobile et à l’entretien complet.

Ne voulant pas acter sous l’ombre, il était de bon ton pour cette entreprise d’avoir le bénédiction et l’accompagnement des départements ministériels chargés de gérer les emplois des jeunes. C’est fort de cela qu’une signature de partenariat a été signé entre Howash et le Ministère de la Jeunesse et l’Education Civique (Minjec), le Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (Minefop) et le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa).

« C’est un projet 100% Camerounais, ce que beaucoup de gens ne savent pas. HOWASH voudrait dire HONANG qui lave, HONANG le promoteur que je suis. Donc beaucoup de gens croient que derrière HONANG c’est un projet qu’on a récupéré ailleurs. C’est un projet 100% Camerounais, c’est pour cette raison que l’on avait ce rêve, cette envie de l’implanter au Cameroun, et aujourd’hui Dieu merci, avec l’accompagnement du Gouvernement, nous allons finalement pus l’implanter au Cameroun. Nous avons créé et nous fabriquons des machines de laverie-auto. Ça veut dire qu’aujourd’hui au Cameroun, vous n’aurez plus besoin, si vous voulez vous lancer dans l’entreprenariat des cars wash, d’aller louer un espace et surtout liées aux intempéries que nous avons comme les coupures d’eau ou les coupures d’électricité, on a ainsi pu palier à cela. Il vous suffit d’acheter un Kit HOWASH et les heures qui suivent vous pouvez déjà commencez à rentabiliser. Auparavant ces Kits étaient fabriqués à l’extérieur, dorénavant il va s’agir du made in Cameroon, donc fabriqués localement »., a indiqué Sylvain HONANG président directeur général de Howash.

Du côté du Minjec, il faut indiquer que les jeunes âgés entre 15 et 35 ans seront sélectionnés dans les 10 régions qui bénéficieront des formations suivies des business plan qui seront financés.

Jean-Claude KENDEG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *