Cameroon News

Bande dessinée – Eric Théophile Tchoumkeu défend l’éducation pour tous

L’auteur et éditeur sensibilise la société pour l’instruction des enfants dans le grand Nord.

“ Fatima et ses frères iront à l’école ” la bande dessinée de Éric Théophile Tchoumkeu parue aux éditions de Midi incite les familles du Septentrion notamment celles d’ obédience musulmane, à inscrire leurs progénitures dans les salles de classe. L’ œuvre met en exergue Moussa le père de famille, Dâli la mère et leurs quatre enfants Fatima, Amina, Issa et Abakar.

Musulman convaincu Moussa refuse l’école à ses enfants. Ses fils font paître les troupeaux tandis que ses filles sont réduites aux tâches ménagères. D’ailleurs le géniteur ne cache pas son plaisir de trouver le mariage pour chacune de leur fille. Vexée contre les idées de son époux Dâli reçoit les brimades à chaque fois qu’elle tente de ramener son conjoint à la raison. “ Les coutumes sont les coutumes et elles doivent respectées à la lettre ”. Insiste- il en des occasions où cette mère soucieuse de l’avenir de ses enfants se ménage à dialoguer avec lui.

Tourmentés, les fils et les filles se lamentent à longueur journée en vain. Moussa reste catégorique. Grâce au courage des écoliers du village le directeur de l’école va convoquer les deux parents et va réussir à convaincre cet ancien radical des traditions d’une autre époque. Ses enfants iront finalement à l’école et réussiront leur passage en classe supérieure avec brio. Au- delà des expressions et des dessins Éric Théophile Tchoumkeu touche un point sensible de ce qui concerne la situation des enfants en zone sahélienne.

Mariées contre leur gré à des hommes plus âgées qu’ elles et le plus souvent en situation de polygamie bon nombre de jeunes filles originaires du Septentrion vivent le cauchemar dans leur foyer. Analphabètes elles deviennent des objets du désir sexuel de ces vieux qui ont pour seul devoir de les féconder sans apport d’aucun entretien. De l’autre côté les garçons ont une mission de bergers sans autre issue.

Cette doctrine calquée sur le modèle d’une civilisation désuète entraîne la surpopulation mais aussi et surtout la pauvreté, la misère, l’esclavage de la jeune fille prise au piège d’un vieil homme. “ Fatima et ses frères iront à l’école” montre une forte illustration par laquelle les lecteurs notamment les enfants peuvent imaginer le message véhiculé par Eric Théophile Tchoumkeu son auteur. Le livre nécessite une prise en compte des institutions islamiques engagées dans la scolarisation de enfants. Paru aux éditions de Midi il coûte 3500F en librairie.

William Omer Tchuisseu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *