Cameroon News

Collectif des anciens Lions Indomptables du Football – Le nouveau siège désormais une réalité

Le ministre du domaine du cadastre et des affaires foncières Henri Eyebe Ayissi a procédé ce 2 juin 2021 a la remise des clefs du nouveau siège du Collectif des anciens lions indomptables du Football (CALIF). Par la même, il a profité pour accorder une audience à SE. Albert Roger Milla, chef de mission de ce collectif et sa délégation parmi lesquelles Bertin Ebwele président dudit collectif.

Tout vient à point à celui qui sait attendre. Cette maxime trouve visiblement tout son sens au moment où les anciens Lions Indomptables ont recu ce jour les clefs de leur nouvelle demeure. « Le mindcaf a le plaisir de recevoir ce jour, une délégation du collectif des anciens Lions Indomptables du Cameroun sous la conduite du chef de délégation, l’ambassadeur itinérant son excellence Albert Roger Milla et le président de ce CALIF. Le ministre a choisi de répondre à une demande de ce CALIF dans une audience élargie. Demande visant à obtenir un logement, un local dans le cadre de leurs activités en particulier dans la perspective des préparatifs de la CAN Total Cameroun 2021.L’urgence et l’importance de ce genre d’évènement ont conduit le ministre à décider dans le cadre de cette audience élargie de leur répondre positivement. », Déclare Henri Eyebe Ayissi, Mindcaf.

Cette fois, c’est onze années après la création légale du CALIF que le collectif trouve un local. C’est en effet, grâce aux bons soins de l’actuel patron du gestionnaire du domaine et biens immobiliers de l’Etat, le Mindcaf. « Lors du CHAN organisé il y a quelques mois sur nos terres, nous avions quelques amis qui sont venus de partout pour nous rendre visite. Honte nous a pris lorsqu’il fallait les recevoir. Parfois nous le faisions dans les jardins (…) de la ville. De cette image, nous avons tiré des leçons. », Avoue Roger Milla. Il aura donc fallu pour ce collectif d’ancien lion indomptable de demande (début de mois de mai 2021) et de recevoir quelques jours plus tard. Inscrit dans son domaine de compétence, le ministre Henri Eyebe Ayissi n’a pas hésité. «Nous travaillons dans le cadre des objectifs du président de la république. Nous avons un cadre de référence. Nous devons au niveau du gouvernement jouer un rôle de facilitateur, d’accompagnateur. Le Mindcaf a donc pu trouver un logement qui va servir de siège au CALIF précisément comme contribution à la préparation de ce rendez-vous footballistique. Dans la mesure où chacun, en occurrence le CALIF va pouvoir apporté sa contribution pour l’image du Cameroun pour accueillir les autres invités. » Clarifie le Mindcaf.

Un avenir reluisant

La Coupe d’Afrique des Nations de Football Total 2021 se joue en janvier 2022. C’est l’occasion de mettre les bouchées doubles pour une fête continentale sans égale. C’est sans compter sur ces anciens lions de la balle ronde pour redresser le bateau. En effet, durant cette grand-messe organisée pour la seconde fois en terre camerounaise, le CALIF compte jouer sa partition. Ce, de la plus belle des manières. « Nous ne pouvons travailler sans avoir un cadre de travail. Il faut quand même des correspondances dans tout le monde entier. Il faut bien que nous soyons localisables. C’est ce qui nous a motivés de passer voir le Ministre pour qu’il nous trouve un lieu pour que tout le monde puisse se retrouver dans ce lieu pour converger, travailler, pour l’avenir de notre football. », Confie la légende du Football Camerounais Albert Roger Milla.

Dans le même sillage, la CAN Total Cameroun 2021, n’est que la face visible de l’Iceberg. A travers, le CALIF, les anciens lions indomptables entendent prendre le taureau par les cornes pour redonner au football camerounais ses lettres de noblesses. De ce fait, l’ambassadeur itinérant n’y va pas avec le dos de la cuillère pour blâmer le niveau actuel du football de son pays. « Nous disons mille fois merci (…) Nous voulons qu’une fois de plus que le gouvernement ait confiance en nous. Parce que vous voyez tout ce qui se passe dans notre football, nous voulons accompagner tous ceux qui veulent que notre football retrouve son meilleur niveau. ¨Parce qu’à la place où nous sommes actuellement, c’est la honte pour notre pays. Et ce n’est pas normal. Nous savons que le président de la république suit les travaux du CALIF. Nous comptons sur lui pour qu’il continue à nous donner cette possibilité de pouvoir travailler pour notre football. » C’est donc une ère nouvelle qui se dresse à l’horizon qui s’ouvre.

Jean-Claude Kendeg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *