Cameroon News

En 2021, le Cameroun prévoit d’injecter près de 98 milliards de FCFA dans le secteur des industries et services

L’an prochain, le « Made in Cameroon » devrait bénéficier d’un soutien de 98 milliards de FCFA. Production artisanale, technopoles agroindustrielles, zones économiques prioritaires sont au menu du projet de loi de finance 2021.

Dans le cadre de la loi de finances 2021 en cours d’élaboration, le gouvernement camerounais projette de consacrer une enveloppe budgétaire de 97,85 milliards de FCFA pour le secteur des industries et services, apprends-t-on.

Cette dotation, apprend-on, est principalement orientée vers l’opérationnalisation du Plan directeur d’industrialisation (PDI) ; la promotion du label « Made in Cameroon » à travers la construction d’un laboratoire de métrologie, l’accompagnement des structures d’encadrement des artisans, la promotion de l’artisanat local et la mise en place des pépinières d’entreprise dans la localité d’Edéa.

Par ailleurs, le gouvernement compte utiliser ses ressources pour le renforcement de la gouvernance des unités de production artisanales et du dispositif de vérification et de contrôle des normes sur les produits importés et locaux ; la poursuite de l’aménagement des sites touristiques prioritaires (lancement de la vallée de la Mingoa à Yaoundé, par exemple) ; sans oublier la mise en place de la technopole agroindustrielle de Ouassa-Baboute et l’accompagnement des acteurs du secteur minier artisanal en matière de production et de commercialisation des substances minérales à travers la canalisation de l’or.

C’est également grâce à cette enveloppe budgétaire que l’État compte achever et opérationnaliser les premières zones économiques prioritaires à Douala, Kribi, Limbe, et Maroua.

GCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *