Cameroon News

Entretien durable des routes en terre – Nganou Djoumessi et ses collaborateurs se concertent

Du 1er au 3 juin 2021, le ministre des travaux publics Emmanuel Nganou Djoumessi accompagné de l’ensemble des responsables des services centraux et déconcentrés de son département ministériel impliqué par les questions liées a l’entretien des routes en terre, ainsi que des experts externes, prennent part au séminaire organisé a cet effet.

C’est par vidéoconférence que s’est ouvert ce mardi 1er juin 2021 le séminaire de vulgarisation de la note de stratégie d’entretien durable des routes en terre, sous la présidence du patron des Travaux Publics, Emmanuel Nganou Djoumessi. Il sera question pour le ministre et ses collaborateurs internes et autres experts externes, au sortie de ces échanges d’implémenter la stratégie d’entretien des routes en terre à travers un guide technique d’entretien des routes en terre ressortant par zone écologique, les spécificités techniques, les problèmes rencontrés, les solutions optimales appropriées ainsi que le protocole de mise en œuvre. Les travaux qui ont débuté ce 1er juin 2021 étaient essentiellement centrés sur les réseaux d’entretien des routes en terre du réseau Nord (routes de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord). Les dits travaux ont pour objectif d’explorer les solutions d’entretien envisagées et leurs mises en œuvre. La stratégie d’entretien des routes en terre a donc pour objectif principal, la prorogation de la durée e vie des routes en terre après un entretien au coût optimisé. Ainsi, pour accroitre la durée de vie des routes en terre, il est envisagé : une amélioration de la portance du matériau meuble constituant la couche de roulement de ces routes par une stabilisation ; la limitation de l’influence du trafic, par la maitrise et le contrôle des conditions de circulations des poids lourds sur les routes en terre, et aussi la maitrise et une limitation de l’influence des conditions climatiques sur la route, à travers un assainissement et un drainage convenables permettant à la chaussée de subir de moins en moins, les dégâts des eaux de pluies.

Après près de deux heures d’échanges avec ses collaborateurs concernés par la question de l’entretien des routes en terre, ainsi que les expert externes, Emmanuel Nganou Djoumessi a fait savoir que, « La prorogation de la durée de vie de nos routes en terre nécessite des investissements énormes en terme financier, pour perpétuer sa durée de vie, il faut réussir a stabiliser la route en terre à partir des matériaux existants dans la localité concernée. Et c’est le travail que nous avons fait avec un certain nombre d’experts techniques, des laboratoires privés sous l’élite du laboratoire national du génie civil. Il y a ainsi le recours aux produits stabilisants. A cet effet, une stratégie a donc été élaborée au ministère, il s’est agi aujourd’hui de la vulgariser et d’obtenir son éventuel enrichissement dans la mesure ou par un retour d’expérience, on pourra soit allé dans un sens ou dans l’autre. », Indique Le ministre en charge des travaux publics.

En rappel, les travaux se poursuivent ce 2 juin 2021 avec le réseau Ouest qui comprend les routes de la région de l’Ouest, du Nord-Ouest et la région du Sud-Ouest.

Myriam Djamen

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *