Cameroon News

Jeux pour personnes spéciales de l’Afrique francophone – La Fecasdi vainqueur de la première édition

Les footballeurs de l’équipe nationale de la fédération camerounaise de sport pour déficients intellectuels(Fecasdi) ont dominé en finale la formation de la fédération de sports pour sourds muets ce 11 juin 2021 au stade omnisports de Yaoundé.

La Fecasdi se hisse sur le toit de l’Afrique pour ce qui est du moins pour le football. Sa formation décroche la médaille en or ce 11 juin en l’emportant 3-2 contre l’équipe de football de sourds et muets. Un duel 100% camerounais qui a tourné en faveur de la Fecasdi au terme des 90 minutes de jeu.

Si à la mi-temps les deux formations se sont séparées sur un score de parité 1-1, c’est lors de la seconde manche que la Fecasdi a finalement a repris l’ascendant sur leurs adversaires, bien que mené sur le score de 2-1, mais au coup de sifflet final le score est de 3-2 en faveur de la Fecasdi. « Nous sommes heureux d’avoir remporté cette finale et d’être premier. Nous avons joué en équipe pour remporter ce match, les consignes du coach ont été respecté, félicitations à mes coéquipiers. », Se réjouis Valep Thomas, avant-centre et capitaine de l’équipe nationale de la Fecasdi.

Une victoire donc se satisfait également l’entraineur national de la Fecasdi, même si ce dernier confesse que certains axes de jeu doivent encore connaitre des améliorations, Souligne le coach Mvogo Guy.

Réaction

Jean-Marie Aleokol, président de la fédération camerounaise de sport pour déficients intellectuels

« A mi-parcours le bilan est assez positif, le Cameroun prend le dessus sur presque toutes les disciplines. »

Quand vous parlez de déficients intellectuels, tout le monde pense que ce sont les malades mentaux, ce qu’on assimile a la folie, alors que ce sont juste des enfants qui ont le retard dans le développement de l’intelligence. Du moment où ils s’épanouissent dans la pratique du football, dans la pratique du sport, avec un résultat comme celui affiché au terme de cette rencontre, pour nous c’est une très grande joie. Dans ce tournoi a 3, Gabon-Cameroun-Cameroun, ce sont les déficients intellectuels qui sortent premiers vous pouvez comprendre quelle est ma joie. A mi-parcours, surtout que la compétition s’achève demain 12 juin 2021 avec les finales en athlétisme, il faut dire que le bilan est assez positif parce que nous avons vu ce que les Equato-Guinéens, et les gabonais ont fait, on peut dire qu’il y a eu l’avantage du domicile pour le Cameroun qui prend le dessus dans presque toutes les disciplines. Même si nous sommes aujourd’hui a quatre nations au lieu de 14 comme nous le savons dans l’Afrique francophone, tout commence tout doucement, la première édition a eu lieu, on attend impatiemment la 2e édition en 2023 pour voir comment nous progressons.

Myriam

DJAMEN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *