Cameroon News

Madika Shops – La vitrine du made in Cameroon

La boutique témoin exclusivement dédiée aux produits locaux a été inaugurée à Yaoundé au quartier Tsinga par le ministre du Commerce en présence d’un parterre d’invités constitué de plusieurs membres du gouvernement, des diplomates et autres industriels de renom.

Après Douala c’est au tour de la la cité capitale d’accueillir un espace de vente qui promeut le savoir-faire des artisans et industriels camerounais. Le concept Madika a vu le jour à l’initiative Elissar Mbang Ekoutou associée au collectif des opérateurs économiques du secteur de l’alimentaire. Partant du principe qu’on ne peut booster la production agricole que si l’on maîtrise la chaîne d’écoulement des produits, les conditions d’adhésion à Madika sont sélectives. Seules les entreprises qui prouvent qu’elles utilisent au moins 70% des matières premières locales dans la composition de leurs produits y sont admises. Il est donc question de densifier sur les étales l’offre en mettant sur pied un reseau de boutiques de proximité qui commercialisent les produits locaux «Nous avons constaté que la plupart des produits made in Cameroon ne se découvrent en réalité que dans les foires et les expositions éphémères. Il s’agit donc de construire un label de qualité qui renforce la productivité des filières agricoles, promouvoir la créations des entreprises qui valorisent la matière première locale, contribuer au changement des habitudes alimentaires et assurer la défense des intérêts des adhérents» a souligné la présidente lors de sa prise de parole.

Ainsi d’autres points de vente ouvriront incessamment à Odza, Ebolowa, Ambam et Kousseri. Le travail ne s’arrêtera pas en si bon chemin, la promotrice envisage l’ouverture de 10 espaces commerciaux chaque année et la cerise sur le gâteau c’est le “Big Madika” qui va s’étaler sur une aire de 1200 mètres carrés. L’occasion fait le larron, Elissar Mbang a attiré l’attention du ministre au cours de cette cérémonie sur certains manquements comme l’absence d’un centre de formation spécialement dédié aux process alimentaires, la difficulté d’accès aux amballages appropriés et celle d’obtenir des vignettes pour les liqueurs du terroir.

Madika est la matérialisation de la politique d’import substitution que prône le gouvernement camerounais dans sa stratégie de développement. C’est ainsi qu’en plus des projets et programmes allant dans ce sens qui ont été implémentés, Luc Magloire Mbarga Atangana annonce dans les jours à venir « la mise à la disposition des opérateurs économiques du secteur avant la fin de cette année une vitrine permanente d’exposition vente des produits « made in Cameroon » au quartier Mvog-Beti à Yaoundé »

MANGUELLE MOUALAL II

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *