Cameroon News

Recouvrement fiscal – Les contribuables de la Mefou-Afamba à l’école de la dématérialisation des procédures

Les sessions de formation prévues dans le cadre de la Caravane de sensibilisation et d’implémentation des téléprocédures et des nouvelles modalités de paiement des impôts et taxes ont demarré hier à l’Hôtel des finances de Mfou sous l’impulsion du Chef de Centre Régional des Impôts du Centre Extérieur.

Regroupements socioprofessionnelles, syndicats, associations de commerçants, comptables et conseils fiscaux, tous ont fait foule à l’esplanade de de l’Hôtel des finances de Mfou pour s’enquerir de la nouvelle donne en cours à savoir la dématérialisation des procédures. Durant près de cinq heures d’apprentissage théorique couplé à la pratique, les experts reunis pour la circonstance ont décortiqué les modules ayant trait au nouveau mode de paiement des impôts et taxes, à la téléprocedure des impôts et taxes et celle du paiement des quittances. Le lancement cette opération au Centre divisionnaire des impôts renovés de la Mefou-Afamba n’est pas fortuit. En effet il fait partie des structures de production majeures sur lesquel de Centre extérieur compte bâtir sa stratégie. D’une superficie de 3336 km carré ce centre couvre à lui seul dix arrondissements avec un fichier de 1415 contribuables soit 737 libératoires, 178 au régime d’imposition et 642 au régime simplifié d’imposition. A ce titre le centre extérieur suit avec une attention particulière la mise en œuvre de la réforme qui porte sur la dématérialisation des procédures en vue d’en tirer le meilleur parti.

Il est oppotun de le rappeler la gestion maîtrisée du potentiel du CDI de la Mefou-Afamba est assez complexe non seulement au regard de la structuration du département qui ambrasse de part et d’autre le département du Mfoundi mais aussi parce que son le rendement reste en dessous de son potentiel réel. Après avoir atteint un pic de recettes mensuels de l’ordre de 105 millions de francs CFA au titre de la campagne du mois de mars 2021, les recettes au mois de mai affichent un peu plus de 7 millions soit un taux de réalisation de 37 % par rapport au précedent. Ces statistiques montrent à quel niveau le CDI de la Mefou-Afamba constitue une préoccupation majeure.

Il convient de rappeler que cette Caravane s’inscrit dans la nouvelle vision de l’Etat du Cameroun à savoir un recouvrement optimal de l’impôt pour honorer le sevice de la dette qui permet au pays de réaliser les grands projets structurants. D’où la digitalisation pour une meilleure traçabilité et une réduction de la distraction des fonds collectés à sa plus petite proportion

Emmanuel MANGUELLE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *