Cameroon News

« Toujours prendre les taureaux par les cornes. Quand la COVID arrivait, on n’était pas tous prêts. C’est mondialement connu »

CN : Bienvenue à ce numéro d’actu santé. Aujourd’hui nous parlerons de la santé dentaire. Et pour en parler justement nous vous recevons, vous, Dr SOUNDJOCK, Chirurgien-Dentiste, par ailleurs promotrice du Centre Médical sainte Bernadette. Merci d’avoir accepté  de nous recevoir.

Dr : C’est moi qui vous remercie pour m’avoir jugé digne de répondre à vos questions

CN : Avec vous, nous allons planter le décor d’une riche et longue série de réflexion sur la santé dentaire. Dr quand on parle de santé dentaire, à quoi cela nous renvoie ?

Dr : Bonjour (rire). Je suis bien le Dr Soundjock. Promotrice comme vous avez dit du centre médical Ste Bernadette. Vous avez dit Santé dentaire, nous on aime bien dire santé bucco-dentaire. Alors cela nous renvoie tout simplement à l’hygiène dentaire. Tout ce qui est lié a la bouche

CN : parlons de l’anatomie de la dent. C’est quoi la dent ?

Dr : c’est un organe. Vous savez que toutes les parties du corps ont des organes. Alors c’est un organe, que nous utilisons effectivement pour essayer de mâcher les aliments. C’est par conséquent l’organe principal pour la nutrition.

CN : C’est quoi la dentition ?

Dr : la dentition c’est tout un ensemble. C’est l’ensemble des dents que nous retrouvons dans la bouche qui forme la dentition. Elle est segmentée en deux étages : celle du bas et celle du haut.  C’est cette articulation-là qui nous permet de parler, de manger, de sourire, d’être beau (rire).

CN : Parlons des maladies dentaires. Intéressons-nous aux a deux grandes catégories à savoir les infections bactériennes  et les maladies parodontales. Expliquez-nous ces deux catégories.

Dr : comme on dit infection bactériennes, c’est une infection du a certaines bactéries. Nous avons parlé de la bouche et justement dans la bouche nous avons ce que vous avez appelez les dents. Mais les dents ne peuvent exister sans le parodonte appelé vulgairement les gencives. Alors, nous, nous disons souvent que les gencives (parodonte) c’est le tissus de soutien des dents.  Vous comprenez très bien que dans cette objectif-là vous ne saurez avoir de belles dents, des dents fortes si nous avons une gencive faible. Donc le parodonte, quant il est donc enflammé, ce qu’on appelle gingivites… cela étant généralement dû aux accumulations des aliments  au niveau des dents. Donc c’est le tissu de soutien des dents qui se retrouvent souvent attaqué par certaines bactéries, et s’enflamme, deviennent rouges, deviennent saignante,  et le ligament (c’est à dire le tissus) lâche  et les dents peuvent même devenir mobiles.

CN : les manifestations sont-elles les mêmes chez l’enfant que chez l’adulte ?

Dr : au niveau des maladies bucco-dentaires, évidemment qu’on classe les gens en fonction de leur âge.  Nous avons ce que nous appelons la pédodontie donc la dentisterie des enfants.  Pourquoi nous voulons vraiment scinder ? Parce que les enfants ont dents de lait et à partir de 10 ans on trouvera des dents de lait et des dents d’adultes (dentition mixte). Et après des adultes ont les fameux 32 dents dont vous connaissez certainement. Alors, les maladies sont les mêmes. Par exemple quand on parlera de carie, on parlera des caries des dents de lait et des caries des dents adultes.la différence se situera sur les stomatiques à tout ce qui est lié aux produits laitiers…mais les maladies on les retrouve chez tout le monde.

CN : le nourrisson peut-il être atteint par les maladies dentaires ? Si oui, existe-t-il des traitements à eux spécifiques ?

Dr : le nourrisson c’est quel âge ? Je ne suis pas pédiatre, mais les dents en général c’est à partir de six mois. Donc si un bébé n’a pas de dents, il n’aura pas de caries. Il aura un problème seulement avec la muqueuse. C’est la raison pour laquelle on donne le conseil aux mamans de toujours bien nettoyer la petite muqueuse après le biberon,  soit avec une compresse, soit avec un coton tige, un peu de bicarbonate  juste pour que le PH de la bouche de l’enfant ne soit pas attaqué . Il fera peut-être les stomatiques, donc les infections de la bouche. Mais à partir de 6 mois on fait les dents. Mais il sera difficile de faire une carie à cet âge. On aura environ deux dents. Mais entre 6 mois et 2ans et demie, l’enfant sera entrain de pousser toutes ses dents de lait qui seront   au final au nombre de 20. Et là justement, les mamans doivent s’atteler à commencer l’hygiène. Comme je dis toujours à mes patients, dès qu’on a une dent il faut la laver. L’hygiène c’est la base de la prévention des maladies bucco-dentaires. Dès que l’enfant a les dents, on commence à nettoyer avec le coton tige et de l’eau simple et plus il grandit, on achètera des brosses et des pates dentifrices qui iront avec son âge en fonction de la taille et de l’image.

CN : parlons de l’actualité si vous en avez convenance. Quel regard portez-vous sur l’actualité qui prévaut en ce moment

Dr : on dit chez nous de toujours prendre les taureaux par les cornes. Quand la COVID arrivait, on n’était pas tous prêts. C’est mondialement connu. Pour moi c’était malheureusement une belle école de vie. Elle nous a appris qu’à tout moment tout peux s’arrêter. Pour une fois que les frontières se ferment, que tout le monde panique, pour une fois, le monde s’est sentis quand même tout petit. Coté médical, le chirurgien-dentiste, au sommet de cette crise devrait se trouver en avant. Car c’est un médecin qui se doit d’être complet. En contact avec la bouche, nous avons là-dedans, le sang, la salive, les hépatites, il y’a tout. Pour être sincère, je n’ai pas fermé mon centre. J’ai renforcé les mesures que nous prenions déjà. Renforcer les sur blouses, les visières, les lunettes de protection… notre challenge était plutôt de réfléchir sur le comment protéger notre patient. Donc en gros c’est venu renforcer ce que nous savions et appliquions déjà.

CN : Dr, quel est le message que vous pouvez lancer  à l’endroit de ceux qui nous suivent ?

Dr : je conseil toujours à mes patients de consulter un dentiste tous les 6 mois. Le dentiste contrairement à ce que pense le commun du mortel n’est pas un arracheur des dents. C’est l’ami par excellence de l’Homme, de nos dents.

CN : Dr, merci d’avoir accepté de nous édifier ce jour sur les questions de la santé dentaire.

Dr : je vous remercie et compte sur vous pour sensibiliser les personnes de souvent consulter les dentistes.

Interview menée par Jean BIYO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *